Chaine générationnelle de croissance économique et sociale

Un projet de société n'est durable et approprié que s'il est partagé par tous

J'adhère au projet
La C.G.C.E.S et la GAP économie ensemble

La C.G.C.E.S et la GAP économie ensemble

La C.G.C.E.S et la GAP économie ensemble

 

Ce projet C.G.C.E.S, créateur de la GAP économie, montre à quel point les défis et enjeux de notre société constituent une excellente opportunité de création d’une société plus juste, apaisée et fraternelle.

 

Une société qui incitera les différentes générations à créer et développer des passerelles générationnelles, chacune aidant l’autre avec les moyens et les atouts dont elle dispose. L’ensemble de ces enjeux et défis sont étroitement couplés : nous devons les aborder selon une approche systémique et pluridisciplinaire.

 

Garantir à chacun une bonne qualité de vie

 

Une stratégie d’investissement dans un avenir de qualité pour tous ne doit pas se réduire à une stratégie de compétitivité économique et sociétale au seul bénéfice de quelques-uns.

 

La C.G.C.E.S et la GAP économie prennent donc en compte les besoins économiques, sociaux, environnementaux, technologiques et industriels liés au parcours de vie, mais également les besoins et les atouts spécifiques du territoire. Pour garantir à chacun une qualité de vie tout au long de son parcours, ils misent avant tout sur l’amélioration des services rendus, et donc des emplois dans les secteurs d’activité du quotidien. Il est nécessaire d’investir dans la qualité de ces services, et donc dans la qualification et les conditions de travail des emplois de secteurs divers et domaines variés.

 

Une avancée significative sur le plan sociétal

 

Le capital humain constitue une ressource essentielle au secteur de la recherche et développement (R&D), qui favorise l’émergence de nouveaux produits liés aux besoins des usagers. Sa contribution à la croissance passe par le progrès technique.

 

Par ailleurs, la place des nouvelles technologies est centrale dans le projet : mise en réseau, partage de l’innovation, construction des indicateurs, diffusion des résultats, développement des usages au bénéfice des usagers et leur acceptabilité...

 

Cette nouvelle filière industrielle redonne un sens aux stratégies économiques, en améliorant la qualité de vie des Français, et permet une avancée significative sur le plan sociétal :

  • en optimisant l’efficience du système de prise en charge de l’individu sur son parcours de vie
  • en renforçant la prévention, notamment avec une prise en charge immédiate et continue
  • en consacrant aux individus une place centrale dans notre société

 

Une organisation progressive et participative

 

Ce projet a pour objectif d’ouvrir des perspectives d’actions finalisées, vers une stratégie de développement et de changement territorial durable.

 

La définition de son axe stratégique est avant tout adaptée et adaptable aux enjeux et besoins des individus et des territoires. Elle est compatible avec la stratégie d’actions régionales et des exigences européennes.

 

Sa mise en œuvre et son organisation se veulent à la fois progressives et participatives. Elles s’appuient sur une dynamique partenariale et une organisation évolutive construite par les acteurs eux-mêmes. La mise en œuvre d’une telle démarche stratégique offre un cadre adapté pour construire durablement le territoire, et permet d’enclencher une action fédératrice et une prise de conscience partagée à différentes échelles. Elle contribue à ce que les individus, les acteurs du territoire et les organisations publiques ou privées aient un objectif à partager et agissent de concert en vue d’atteindre des intérêts communs.

 

La société, les territoires et les individus deviennent à leur tour complémentaires dans cette évolution.